Le tracé du Rhônexpress.


Si le Rhônexpress a été si attendu par les usagers qui faisaient régulièrement le trajet entre la gare Part Dieu et l’aéroport Saint Exupéry, c’est qu’aucun autre transport ne pouvait satisfaire leurs besoins. La ponctualité, la régularité et la présence des agents compétents sont indispensables quand on voyage par avion. Des qualités que possède le tramway rapide. Voyons en détail, le tracé de ce moyen de transport moderne et performant. (lesbouddhas.com)


La distance parcourue et le temps


23 kilomètres, c’est la distance parcourue par le Rhônexpress entre ses deux terminus, dans un sens comme dans l’autre. C’est un peu court pour un tramway urbain, mais en tant que ligne desservant un trajet aéroport-ville, c’est une bonne moyenne. Le tramway express effectue cette distance en 29 minutes, en incluant les deux arrêts en cours de route. C’est une véritable alternative économique par rapport au circuit routier, qui est sujet à des bouchons qui peuvent rajouter facilement une quinzaine de minutes à ce temps.


Les rails utilisés par le Rhônexpress


Pour parcourir cette distance en quelques minutes, avec les deux stations où l’on doit s’arrêter, le Rhônexpress doit avoir des rails qui suivent un tracé optimal. Ce dernier doit permettre de gagner du temps par rapport à un parcours en voiture, tout en assurant la sécurité des passagers. La ligne T3, un tramway urbain qui sillonne la ville, correspond à cette trajectoire idéale, du moins jusqu’à Meyzieu ZI si on part de la gare Lyon Part Dieu. Pour les sept kilomètres restants, le département du Rhône a dû construire un tronçon qui contourne la partie sud de Pusignan. C’est sur cette dernière partie, que le Rhônexpress atteint les 100 à l’heure.


Une infrastructure adaptée


La ligne moderne de ce tramway express nécessite une infrastructure adaptée. En effet, pour qu’une machine ferroviaire puisse atteindre une vitesse aussi élevée, les nouveaux rails sont équipés de système de freinage automatisé qui améliore la sécurité à grande vitesse. Pour le tronçon spécialement dédié à l’utilisation exclusive du Rhônexpress, deux stations électriques produisent un courant électrique continu pour donner l’énergie nécessaire à la traction des machines. (rhonexpressaapstartup.fr)